Consulting, services, computer engineering. Implementation of technology solutions and support for businesses.

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 

Cette semaine, on a appris via une enquête de que l’extension de navigateur d’Avast traitait des informations sur ses utilisateurs pour les revendre à des sociétés marketing et de ciblage publicitaire. Concrètement, des données comme l’identifiant du périphérique, la date et l’heure exactes, le site visité et le produit potentiellement acheté par l’internaute étaient récupérées par l’extension puis utilisées par d’autres entreprises. Parmi ces entreprises, on compte notamment la filiale d’Avast Jumpshot qui revend à son tour les données à des grandes entreprises du numérique.

 

 

Avast s’est défendu en indiquant que l’extension respecte le et “désidentifiait” volontairement les données pour éviter d’y placer des données personnelles comme une adresse IP ou un email non chiffré… Mais la problématique se situe dans l’aggrégation de ces données avec d’autres données que d’autres entreprises auraient sur les internautes.

Par exemple si votre identifiant de navigateur est abc123x et que vous êtes client chez Amazon. Celui-ci aura potentiellement déjà associé cet identifiant avec vos coordonnées personnelles, et avec tout votre historique d’achat. Si vous achetez ensuite quelque chose (sur Amazon ou non) avec le même navigateur et donc avec les mêmes identifiants, on fait facilement le lien !

  

Si c’est gratuit…

 

vous êtes le produit ?

Il est courant de se référer à cette citation lorsqu’on tombe sur des cas comme celui-ci. Il est vrai qu’Avast propose , régulièrement cité comme meilleur antivirus gratuit (à juste titre), mais cela aurait visiblement un coût tout de même ?!

J’en ai donc profité pour sortir mes captures d’écran datant pour la plus ancienne de 2016 où j’avais déjà repéré des comportements suspects de la part de l’éditeur antivirus :

 

 

Vous passez en mode navigation privée pour surfer “en privé” ? Oups Avast vous dit et vous prouve que le mode incognito ne l’est pas vraiment !

Avast est-il tout de même recommandable ?

J’utilisais Avast pendant près de 15 ans (version gratuite et payante). Très satisfait par sa qualité et ses performances, ce genre de nouvelles est évidemment comparable à un coup de poignard dans le dos. C’est d’autant plus dommage :

A vous de voir…

 

  

Cet article reflète exclusivement l'opinion de ses auteurs et n’engage en aucune façon Consultingit. J'espère que ça vous a plu. Vos commentaires/remarques sont les bienvenus:

on Google+
email this page