Consulting, services, computer engineering. Implementation of technology solutions and support for businesses.

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

LE LANGAGE SQL

Consultingit suite fleche 299

 

  



SOMMAIRE
Caractéristiques principales (hors formation)
L'algèbre relationnelle (hors formation)
Exemples d'objets du SGBD ORACLE (hors formation)
Le langage de définition des données (hors formation)
Le langage de manipulation des données (hors formation)
Le dictionnaire des données (hors formation)
La confidentialité (hors formation)
Les contraintes d'intégrité (hors formation)
La transaction et les accès concurrents (hors formation)
L'optimisation (hors formation)
L'administration de la base de données (hors formation)
SELECT, syntaxe de base
MODELE PHYSIQUE des DONNEES
SELECT
SELECT et restriction, tri
Exercices 201 à 202
SELECT et fonction SQL
Exercices 203 à 206
SELECT et la pseudo-colonne ROWNUM
SELECT et jointures, sous requêtes, fonctions de groupe
Les jointures
Exercices 207 à 210

LE LANGAGE SQL


Les sous requêtes
Les sous requêtes derrière WHERE
Les sous requêtes derrière FROM
Les sous requêtes derrière SELECT
Exercices 211 à 214
Les fonctions de groupe
Exercices 215 à 220
Les commandes LMD et LDD
La commande INSERT
La commande UPDATE
La commande DELETE
Exercices 221 à 224
La commande CREATE TABLE
La commande ALTER TABLE
La commande DROP TABLE
Les contraintes
La commande CREATE VIEW
La commande DROP VIEW
Le script de création des tables utilisées pour les exercices
SQL, compléments
Modifier son mot de passe
L’expression CASE
Les opérateurs ensemblistes
Les sous requêtes synchronisées
Exercices 225 à 228 (hors formation)
Solutions des exercices

LE LANGAGE SQL Caractéristiques principales

A l'origine langage SEQUEL : Structured English QUEry Language (IBM 1970)
- Non procédural,
- Interface unique de gestion de la base,
- Normalisé,
- Utilisable par les "non informaticiens",
1.1 L'algèbre relationnelle
Opération Description
Restriction extraire, d'une ou plusieurs tables, les lignes qui satisfont
certains critères
Projection extraire des colonnes particulières d'une ou plusieurs tables
Jointure "rapprocher logiquement" 2 ou n tables selon des critères qui
"associent" les lignes des 2 ou n tables
Union combiner 2 ou n tables pour donner toutes les lignes
appartenant à l'une ou l'autre des tables
Intersection combiner 2 tables pour donner toutes les lignes appartenant à
l'une et à l'autre
Différence combiner 2 tables pour donner toutes les lignes appartenant à
l'une sans appartenir à l'autre
1.2 Exemples d'objets du SGBD ORACLE
• concernant les DONNEES :
Table, View, Synonym, Index, Sequence, ...
• concernant les TRAITEMENTS :
PROCEDURE, FUNCTION instructions SQL et PL/SQL stockées dans la base sous
forme "pseudo compilée" sans ou avec retour de valeur
PACKAGE unité de stockage de procédures, fonctions, variables ...
TRIGGER procédures déclenchées automatiquement par le noyau
ORACLE si un évènement particulier se produit
• concernant la CONFIDENTIALITE :
USER identifie un utilisateur reconnu par la base
ROLE ensemble de privilèges définis sur différents objets
regroupés sous un nom

 

LE LANGAGE SQL Le langage de définition des données

Verbes de définition d'objets CREATE, ALTER, DROP,...
1.4 Le langage de manipulation des données
Verbes de manipulation de données : SELECT, INSERT, UPDATE, DELETE,...
1.5 Le dictionnaire des données
Le dictionnaire des données regroupe toutes les caractéristiques de tous les objets créés
dans la base.
Le dictionnaire est
- organisé en tables ORACLE,
- non optionnel,
- dynamique,
- interrogeable par SQL,
Accès total pour un DBA, accès partiel, suivant autorisation, pour un non-DBA.

 

LE LANGAGE SQL La confidentialité

 

- Accès à la base
Utilisateur : personne physique
User : objet reconnu par Oracle comme ayant des droits
Un user possède le droit de :
- se connecter à la base, d'écrire dans la base, de créer ses objets
- de manipuler des objets dont il n'est pas propriétaire après accord de ce dernier
- Privilèges particuliers
Privilèges de réaliser une action particulière limitée à un type d'objet particulier.
Ils peuvent être attribués à des utilisateurs ou à des rôles et servent à définir des types
d'utilisateurs particuliers (administrateur, développeur, utilisateur).
- Privilèges sur les objets
Exemples d'objets : vue, table, séquence, rôle, procédure, fonction, package,...
Le créateur d'un objet est propriétaire de l'objet et a tous les privilèges sur cet objet.
- Les vues
Une vue est un objet (qui ressemble à une table mais qui n’est pas une table) dérivé d'autres
tables par l'application d'une requête.
(indépendance logique, commodité, confidentialité, intégrité)

 

LE LANGAGE SQL Les contraintes d'intégrité

C’est un ensemble de conditions qui doivent être vérifiées par une ou plusieurs tables de la
base, afin que les informations soient considérées comme cohérentes.
contrainte de type d'un attribut CHAR, VARCHAR2, LONG, NUMBER, RAW,
LONG RAW, DATE
contrainte d'attribut obligatoire (non vide) NOT NULL
contrainte de longueur maximum VARCHAR2(12) ou NUMBER(10,2)
contrainte de valeur par défaut DEFAULT
contrainte d'identifiant PRIMARY KEY
contrainte d'unicité UNIQUE KEY
contrainte d'intégrité référentielle FOREIGN KEY... REFERENCES... (ON
DELETE CASCADE)
contrainte d’attributs CHECK

La transaction et les accès concurrents

Une transaction est un ensemble de mises à jour de la base dépendantes les unes des
autres, effectuées complètement ou pas du tout.
• débit d'un compte
update compte set solde = solde - 3000
where nocompte = 123456789 ;
• crédit d'un compte
update compte set solde = solde + 3000
where nocompte = 987654321 ;
Les accès concurrents :
Il y a accès concurrent quand plusieurs utilisateurs tentent de lire et/ou d’écriture sur les
mêmes tables de la base en même temps.
En lecture : image avant sur données en cours de mise à jour,
image après sur données des transactions terminées
En écriture : (par défaut) partage des tables au niveau ligne.
La libération des verrous se fait en fin de transaction (commit,
rollback, exit, ordre du langage de définition des données).

 

LE LANGAGE SQL L'optimisation

Les index sont des structures particulières permettant un accès plus performant aux
données.

L'administration de la base de données

Dimensionnement, configuration et création de la base physique - Modification de la base
physique - Reprise à froid - Démarrage / Arrêt de la base - Définition des paramètres globaux
en vue d'optimiser le fonctionnement de la base - Création de nouveaux utilisateurs et de
nouveaux profils - Attribution de privilèges système - Audit global - Consultation des tables
du dictionnaire - Mise en place des sauvegardes physiques - Reprise après panne -
Surveillance en temps réel de la base - Réorganisation physique de la base - Création
d'autre DBA - Création du schéma relationnel : tables, vues, contraintes d'intégrité -
Modification du schéma relationnel - Chargement des données - Création d'accélérateurs -
Définition des rôles - Accord des droits aux utilisateurs - Mise en place des sauvegardes
logiques - Audit des tables …

 

LE LANGAGE SQL 2 SELECT, syntaxe de base.


Catégories Verbes SQL Remarques
DRL : Data Retrieval Language -
Langage de "récupération" des
données.
Select commande permettant de rechercher les
données d’une ou plusieurs tables de la
base.
DML : Data Manipulation
Language - Langage de
manipulation des données.
Insert, Update,
Delete, Merge
commandes permettant de modifier les
données de la base.
DDL : Data Definition Language -
Langage de définition des
données.
Create, Alter,
Drop, Rename,
Truncate
commandes permettant de modifier la
structure de la base.
TCS : Transaction Control
Statement – Langage de contrôle
de transaction.
Commit,
Rollback,
Savepoint
commandes permettant de gérer les
modifications faites par les commandes
DML.
DCL : Date Control Language –
Langage de contrôle de données.
Grant, Revoke commandes permettant de contrôler
l’accès des utilisateurs à la base et leurs
droits.

LE LANGAGE SQL MODELE PHYSIQUE des DONNEESLE LANGAGE SQL

SELECT

select nom, salaire, 12*(salaire+300)
from emp
;
NOM SALAIRE 12*(SALAIRE+300)
------------------------- ---------- ----------------
Vabres 7600 94800
Natter 5300 67200
Nury 5200 66000
Quenot 5500 69600

Remarque :
- le caractère " ; " permet de terminer la requête.
- l'ordre des attributs précisés dans la clause SELECT correspond à l'ordre des colonnes
affichées dans les résultats.
- à l’affichage les données numériques sont automatiquement justifiées à droite, et les
données alpha-numériques ou date automatiquement justifiées à gauche.
- tous les titres des colonnes sont affichés, par défaut, en majuscule.
- pour sélectionner tous les attributs d'une table utiliser le caractère " * ".
- les commandes des requêtes SQL ne sont pas sensibles à la casse.
- les commandes ne peuvent pas être abrégées.
- pour plus de lisibilité, il est conseillé de placer les différentes clauses sur des lignes
différentes.
- les opérateurs arithmétiques (+, *, -, /) sont utilisés pour effectuer des opérations sur les
nombres et les dates, dans toutes les clauses sauf derrière FROM.
- la présence de parenthèses peut modifier les résultats des opérations.
select nom, salaire, 12*salaire*(1+tx_commission/100)
from emp
;
NOM SALAIRE 12*SALAIRE*(1+TX_COMMISSION/100)
------------------------- ---------- --------------------------------
Gallet 4000 54000
Schmitt 4100 54120
Nguyen 3890 53682
Dumas 3500 49350
Martinet 2300
Simon 2100
Nicolas 2000

Une valeur vide est une valeur non renseignée ou inconnue. Elle n'est pas équivalente à zéro ou à un
espace. Si une expression arithmétique contient une valeur vide, alors le résultat de l'expression sera
vide.

 

LE LANGAGE SQL Renommer les colonnes affichées 

select nom, nom nom_personne, nom as nom_personne, nom "Nom de la personne"
from emp
;
NOM NOM_PERSONNE NOM_PERSONNE Nom de la personne
--------------- --------------- --------------- ------------------
Gallet Gallet Gallet Gallet
Schmitt Schmitt Schmitt Schmitt
Nguyen Nguyen Nguyen Nguyen
Dumas Dumas Dumas Dumas

Utilisation de la clause "distinct" :
select distinct nodept from emp
;
select nodept from emp
;
NODEPT
----------
10
31
32
33
34
35

NODEPT
----------
10
31
31
32
33
34
34

LE LANGAGE SQL

L'environnement d'exécution des commandes SQL permet d'utiliser la commande "desc" (abréviation
de "describe") qui affiche la structure d'une table.
desc emp
Nom NULL ? Type
----------------------------------------- -------- ---------------
NOEMP NOT NULL NUMBER(7)
NOM NOT NULL VARCHAR2(25)
PRENOM VARCHAR2(25)
USERID VARCHAR2(8)
EMBAUCHE DATE
COMMENTAIRES VARCHAR2(255)
NOSUPR NUMBER(7)
TITRE VARCHAR2(25)
NODEPT NUMBER(7)
SALAIRE NUMBER(11,2)
TX_COMMISSION NUMBER(4,2)
Autres commandes utiles :
@fichier[.sql] : Exécuter les commandes SQL contenues dans un fichier (script).
exit : Fermer la session SQL et se déconnecter
...LE LANGAGE SQL
2.2 SELECT et restriction, tri
Afficher le nom, le prénom des employés dont le titre est 'Chef Entrepot'.
select nom, prenom
from emp
where titre = 'Chef Entrepot'
;
NOM PRENOM
------------------------- --------------
Ubertin Charles
Mayer Germaine
Boutin Gerard
Cazer Antoinette
Hazan Philippe
Afficher le nom, le prénom des employés dont le no de département est 31.
select nom, prenom
from emp
where nodept = 31
;
NOM PRENOM
------------------------- ---------
Nury Patrick
Mougeot Thomas
Utilisation d’opérateurs de comparaison
Afficher le nom, le salaire des employés dont le salaire mensuel est strictement inférieur à 2000
euros.
select nom, salaire
from emp
where salaire < 2000
;
NOM SALAIRE
------------------------- ----------
Meret 1800
Perrin 1750
Delages 1680
Seron 1680LE LANGAGE SQL
Afficher le nom, la date d’embauche des employés dont la date d’embauche est strictement inférieure
au ’01/09/03’.
select nom, embauche
from emp
where embauche < ’01/09/03’
;
NOM EMBAUCHE
------------------------- --------
Vabres 26/07/03
Natter 15/08/03
Afficher le nom, le salaire des employés dont le salaire mensuel est compris entre 2000 et 4000 euros
en utilisant la clause between.
select nom, salaire from emp where salaire between 2000 and 4000 ;
équivalent à
select nom, salaire from emp where salaire >= 2000 and salaire <= 4000 ;
NOM SALAIRE
------------------------- ----------
Ubertin 3800
Mayer 3650
Boutin 3500
Cazer 3350

Afficher le nom des employés dont le nom contient un ’a’ en 2ème position en utilisant les caractères
joker _ (remplace un caractère) et % (remplace une chaîne de caractères) .
select nom from emp
where nom like ’_a%’
;
NOM
----------------------
Vabres
Natter
Mayer
Cazer
…LE LANGAGE SQL
Afficher les noms des employés dont le titre est contenu dans la liste Secretaire, Representant en
utilisant la clause IN.
select nom
from emp
where titre in (’Secretaire’, ’Representant’)
;
NOM
------------
Mougeot
Gallet
Schmitt
Nguyen
Dumas
Martinet

Afficher le nom des employés dont le taux de commission est vide en utilisant IS NULL.
select nom from emp where tx_commission is null
;
NOM
----------
Vabres
Natter
Nury
Quenot
Roques

Pour afficher le nom des employés dont le taux de commission n’est pas vide, on utilise IS NOT
NULL.
Afficher les noms des employés dont le titre est Secretaire et dont le salaire est strictement supérieur
à 2000 euros en utilisant la clause AND.
select nom
from emp
where titre = ’Secretaire’
and salaire > 2000
;
NOM
-----------
Martinet
Simon
ChamartLE LANGAGE SQL
Afficher les noms des employés dont le titre est Secretaire ou dont le salaire est strictement supérieur
à 2000 euros en utilisant la clause OR.
select nom
from emp
where titre = ’Secretaire’
or salaire > 2000
;
NOM
-----------
Vabres
Natter
Nury
Quenot
Roques

Afficher le nom, le salaire des employés dans l’ordre croissant des salaires.
select nom, salaire
from emp
order by salaire
;
NOM SALAIRE
------------------------- ----------
Delages 1680
Seron 1680
Perrin 1750
Meret 1800
Nicolas 2000

Remarque : le tri peut porter sur une colonne qui n’appartient pas au select
Afficher le nom, le salaire des employés dans l’ordre décroissant des salaires.
select nom, salaire
from emp
order by salaire desc
;
NOM SALAIRE
------------------------- ----------
Vabres 7600
Quenot 5500
Roques 5500
Natter 5300
Nury 5200
…LE LANGAGE SQL
Afficher le nom, la date d’embauche des employés dans l’ordre croissant des dates d’embauche en
utilisant dans la clause order by un alias sur la colonne date d’embauche.
select nom, embauche "Date emb"
from emp
order by "Date emb"
;
NOM Date emb
------------------------- --------
Vabres 26/07/03
Natter 15/08/03
Nury 04/09/03
Quenot 24/09/03

Afficher le nom, le titre, le salaire des employés dans l’ordre croissant des titres et pour un titre
donné, dans l’ordre décroissant des salaires.
select nom, titre, salaire
from emp
order by titre, salaire desc
;
NOM TITRE SALAIRE
------------------------- ------------------------- ----------
Ubertin Chef Entrepot 3800
Mayer Chef Entrepot 3650
Boutin Chef Entrepot 3500
Cazer Chef Entrepot 3350
Hazan Chef Entrepot 3200
Roques Dir, Administration 5500
Natter Dir, Distribution 5300
...
EX201 : Rechercher le nom, le titre, le no de département, le salaire des employés dont
le titre est soit Representant soit Secretaire et qui appartiennent tous au département
34.
EX202 : Rechercher le nom, le titre, le no de département, le salaire des employés dont
le titre est Representant ou dont le titre est Secretaire du département 34.LE LANGAGE SQL
2.3 SELECT et fonction SQL
A partir d’un ou plusieurs arguments en entrée, une fonction SQL réalise un traitement qui fournit en
sortie un résultat.
Fonctions de conversion de casse de chaîne de caractères
LOWER(column | expr) : conversion en minuscule.
UPPER(column | expr) : conversion en majuscule.
...
Fonctions de manipulation de chaîne de caractères
LENGTH(column | expr) : retourne le nombre de caractères d'une chaîne
SUBSTR(column | expr, m [,n]) : retourne une chaîne de caractères extraite de la chaîne de
caractères column (ou expr) à partir de la position m sur une longueur n.
INSTR(column | expr, 'c' , n) : retourne dans la chaîne de caractères column ou expr, la position de la
première occurrence du caractère 'c' à partir de la n ième position.
...
Fonctions de traitement des nombres
ROUND(column | expr [,n]) : retourne l’arrondi de column ou expr à n décimales près, si n est positif
l’arrondi est fait après la virgule, si n est négatif l’arrondi est fait avant la virgule (à la dizaine,
centaine, etc …).
TRUNC(column | expr [,n]) : retourne la valeur tronquée de column ou de expr à n décimales près, si
n est positif la troncature est faite après la virgule, si n est négatif la troncature est faite avant la
virgule (à la dizaine, centaine, etc …)..
...
Fonctions de traitement des dates
Opérateurs arithmétiques utilisés avec les dates :
Date + J : J est exprimé en jour, retourne une date
Date – J : J est exprimé en jour, retourne une date
Date – Date : retourne un nombre de jours
Date + H/24 : H est exprimé en heure, retourne une dateLE LANGAGE SQL
SYSDATE : (pseudo colonne) retourne la date et l’heure courante
MONTHS_BETWEEN (date1,date2) : retourne le nombre de mois séparant deux dates (si date1 est
antérieure à la date2, le résultat est négatif, si date1 est postérieur à la date2, le résultat est positif.
ADD_MONTHS(date,n) : ajoute ou retranche n mois à une date suivant que n est positif ou négatif.
NEXT_DAY(date, 'nom du jour') : retourne la date du jour ayant ce nom et postérieure à date.
NEXT_DAY(date, no de jour) : retourne la date du jour ayant ce numéro et postérieure à date.
LAST_DAY(date) : retourne le dernier jour du mois de date.
ROUND(date [,’format’]) : retourne date arrondie à l'unité spécifiée par format. Si le format est omis,
date est arrondie au jour le plus près.
TRUNC(date [,’format’]) : retourne date tronquée à l'unité spécifiée par format. Si le format est omis,
date est tronquée au jour le plus près.
...
Fonctions de conversion :
Remarque : le noyau de la base peut mettre en œuvre des conversions implicites
TO_CHAR(number|date,[fmt],[nlsparams]) : retourne une chaîne de caractères
TO_NUMBER (char [‘format’]) : retourne un nombre
TO_DATE (char [,’format’]) : retourne une date
...
Afficher le nom, la date d’embauche (convertie en chaîne de caractères avec le format Day dd Month
yyyy) des employés dans l’ordre croissant de date d’embauche.
select nom, to_char(embauche,'Day dd Month yyyy') "Jour d'embauche"
from emp
order by embauche
;
NOM Jour d'embauche
------------------------- --------------------------
Vabres Samedi 26 Juillet 2003
Natter Vendredi 15 Aout 2003
Nury Jeudi 04 Septembre 2003
Quenot Mercredi 24 Septembre 2003
…LE LANGAGE SQL
Liste des symboles de masque utilisés pour les conversions de date :
CC Siècle sur 2 chiffres
YYYY Année sur 4 chiffres
YY Année sur les 2 derniers chiffres
YEAR (year) Année en toutes lettres majuscules (minuscules)
Q Trimestre en chiffre
MM ou mm Mois sur 2 chiffres
MONTH (month) Mois en toutes lettres majuscules (minuscules)
MON (mon) Mois sur les 3 premières lettres majuscules (minuscules)
RM Mois en chiffres romains
WW Semaine de l’année en chiffres
W Semaine du mois en chiffres
DY (dy) Jour de la semaine sur les 2 premiers caractères
majuscules (minuscules)
DAY (day) Jour de la semaine en toutes lettres majuscules
(minuscules)
FmDAY Jour de la semaine en toutes lettres majuscules
(minuscules) sans les espaces
DDD Jour de l’année en chiffres
DD Jour du mois en chiffres
D Jour de la semaine en chiffres
J Numéro du jour par rapport à la date 01/01/-4712
HH, HH12, HH24 Heures
AM ou PM Avant midi ou après midi
MI Minutes (0,59)
SS Secondes (0,59)
SSSSS Secondes (0, 86399)
TH Nombre ordinal
SP Nombre en toutes lettres
SPTH ou THSP Nombre ordinal en toutes lettres
Liste des symboles de masque utilisés pour les conversions de nombre :
9 Autant de 9 que de nombre maximal de chiffres
0 Affichage des zéros au début du nombre
$ Affichage de $ au début
L Affichage de la devise locale
. Point décimal
, Séparateur des milliers
MI Affichage du signe – à droite du nombre
PR Affichage d’un nombre négatif entre < et >
E+n ou E-n Notation scientifique
V Multiplie autant de fois par 10 qu’il y a de 9 après le V
B Affiche des espaces à la place des chiffres absentsLE LANGAGE SQL
Si la donnée excède le nombre de positions du masque :
select to_char(salaire,'999.99') "Salaire" from emp;
Salaire
--------
#######
#######
Les fonctions imbriquées :
Afficher le jour, 3 mois après la date d’embauche :
select to_char(add_months(embauche,3), 'Day dd-mm-yyyy') "Fin periode d'essai"
from emp;
Fin periode d'essai
-------------------
Dimanche 26-10-2003
Samedi 15-11-2003
Jeudi 04-12-2003
Mercredi 24-12-2003

La fonction NVL :
La fonction NVL permet de remplacer une valeur vide par une valeur choisie.
Afficher le nom et le taux de commission. Si le taux de commission est vide, afficher 0.
select nom, nvl(tx_commission, 0) "Commission" from emp;
NOM Commission
------------------------- -----------------
Gallet 12.5
Schmitt 10.0
Nguyen 15.0
Dumas 17.5
Martinet 0.0
Simon 0.0

Une question? Posez-la ici

Une question? Posez-la ici

LE LANGAGE SQL

 

EX203 : Rechercher le nom, la rémunération totale (c'est à dire le salaire augmenté de
la commission appliquée au salaire), en tenant compte (fonction NVL) des taux de
commission vides pour certains employés.
EX204 : Rechercher le nom et le rang (fonction INSTR) de la lettre 'r' à partir de la 3eme
lettre dans le nom, des employés.
EX205 : Rechercher le nom et la date d'embauche des employés embauchés il y a plus
d’une année.
EX206 : Afficher le nom, la date d'embauche (renommée et formatée), le premier
Vendredi qui suit la fin de la période d'essai (renommée et formatée), le dernier jour du
mois de la fin de période d'essai (renommée et formatée).LE LANGAGE SQL
2.4 SELECT et la pseudo-colonne ROWNUM
Pour chaque ligne retournée par une requête, la pseudo-colonne ROWNUM retourne un nombre (1,
2, … ) qui indique l’ordre avec lequel Oracle a sélectionné la ligne dans la table.
Afficher les 10 premières lignes sélectionnées dans la table EMP.
select nom, salaire
from emp
where rownum < 11
;
Si une clause ORDER BY est utilisée, l’affectation des valeurs à ROWNUM se produit avant la mise
en œuvre du tri.
Afficher les 10 premières lignes sélectionnées dans la table EMP. Trier par nom croissant.
select rownum, nom, salaire from emp where rownum < 11 order by nom;
La requête suivante retourne aucune ligne.
select rownum, nom, salaire from emp where rownum > 1;LE LANGAGE SQL
3 SELECT et jointures, sous requêtes, fonctions de groupe.

Les jointures

Rappel : le produit cartésien est l’opération qui permet d’associer toutes les occurrences d’un premier
ensemble de cardinalité C1 à toutes les occurrences d’un deuxième ensemble de cardinalité C2. La
cardinalité de l’ensemble obtenu est C1 x C2.
(a, b, c) X (1,2) = (a1, a2, b1, b2, c1, c2) 3 x 2 = 6 (!)
L’affichage des données appartenant à plusieurs tables se fait par l’opération de jointure. La condition
de jointure spécifie les règles qui permettent d’associer les données d'une colonne d'une table avec
les données d'une autre colonne d'une autre table.
Ces règles mettent en jeu souvent des colonnes définies comme clé primaire et clé étrangère.
L’équi-jointure
L’équi-jointure permet d’afficher les données provenant de plusieurs tables lorsqu’une valeur dans
une colonne d’une table est égale à une valeur d’une autre colonne d'une autre table. Afin d’éviter
toute ambiguïté, les noms des colonnes peuvent être qualifiés avec le nom (ou l’alias) de la table à
laquelle elles appartiennent.
Afficher le nom, le prénom, le numéro de département des employés et le nom du département
correspondant.
select e.nom, e.prenom, e.nodept, d.nom
from emp e, dept d
where e.nodept = d.nodept
;
NOM PRENOM NODEPT NOM
--------------- --------------- ---------- ---------------
Vabres Pierre 50 Administration
Natter Genevieve 41 Distribution
Nury Patrick 31 Vente
Quenot Alain 10 Finance
…LE LANGAGE SQL
La non équi-jointure
Afficher le numéro du département, le nom, le salaire des employés dont le salaire est supérieur à au
moins un salaire des employés du département 31. Afficher (dans la même requête) le nom et le
salaire des employés du département 31. Trier sur le salaire.
select e.nodept, e.nom, e.salaire, m.nodept, m.nom, m.salaire
from emp e, emp m
where e.salaire > m.salaire
and m.nodept = 31
order by e.salaire desc
;
NODEPT NOM SALAIRE NODEPT NOM SALAIRE
---------- --------------- ---------- ---------- --------------- ----------
50 Vabres 7600 31 Nury 5200
50 Vabres 7600 31 Mougeot 3800
10 Quenot 5500 31 Nury 5200
50 Roques 5500 31 Nury 5200
10 Quenot 5500 31 Mougeot 3800
50 Roques 5500 31 Mougeot 3800
31 Nury 5200 31 Mougeot 3800
32 Gallet 4000 31 Mougeot 3800
...

La jointure externe

La jointure externe (outer join) permet d’afficher les enregistrements qui satisfont le critère de
jointure et aussi les enregistrements qui ne satisfont pas le critère de jointure.
L’opérateur de jointure externe (+) est placé dans la condition de jointure du côté de la clé
étrangère.
Afficher le nom des employés, le nom des départements pour tous les employés et tous les
départements.
select e.nom, d.nom
from emp e, dept d
where e.nodept (+) = d.nodept;
NOM NOM
------------------------- -------
Quenot Finance
Atelier
Atelier
Nury Vente
Mougeot Vente
...LE LANGAGE SQL
L’auto jointure
L’auto jointure (self join) permet de mettre en œuvre une jointure sur deux colonnes appartenant à la
même table.
Afficher le nom et le salaire des employés, le nom et le salaire de leur supérieur direct, pour
les employés dont le salaire est supérieur à celui de leur supérieur direct.
select e.nom, e.salaire, s.nom, s.salaire
from emp e, emp s
where e.nosupr = s.noemp and e.salaire > s.salaire
;
NOM SALAIRE NOM SALAIRE
------------------------- ---------- ------------------------- ----------
Chamart 3400 Cazer 3350
La jointure avec la clause ON
Afficher le nom de l’employé, le nom du département avec la clause on
select e.nom, d.nom
from emp e join dept d
on e.nodept = d.nodept
;
NOM NOM
------------------------- ---------------
Vabres Administration
Natter Distribution
Nury Vente
Quenot Finance
...
Une autre écriture équivalente :
select e.nom, d.nom
from emp e inner join dept d
on e.nodept = d.nodept
;
NOM NOM
------------------------- ---------------
Vabres Administration
Natter Distribution
Nury Vente
Quenot Finance
...LE LANGAGE SQL
Afficher le nom des employés, le nom des départements pour tous les employés et tous les
départements avec une jointure externe droite et ensuite une jointure externe gauche.
select e.nom, d.nom
from emp e right outer join dept d
on e.nodept = d.nodept
;
NOM NOM
------------------------- -------------------------
Quenot Finance
Atelier
Atelier
Nury Vente
Mougeot Vente
...
ou bien
select e.nom, d.nom
from dept d left outer join emp e
on e.nodept = d.nodept
;
NOM NOM
------------------------- -------------------------
Quenot Finance
Atelier
Atelier
Nury Vente
Mougeot Vente

...

 

LE LANGAGE SQL

EX207 : Rechercher le prénom des employés et le nom de la région de leur
département.
EX208 : Rechercher le nom du client, le numéro des commandes, le numéro des
produits achetés par le client IBM. Proposer deux types d'écriture.
EX209 : Rechercher le no, le nom et le prix des produits qui n'ont pas encore fait
l'objet d'une commande. Proposer trois types d'écriture.
EX210 : Rechercher le nom de l’employé Dumas et le nom de son département,
omettre volontairement le critère de jointure.LE LANGAGE SQL
3.2 Les sous requêtes
Les sous requêtes derrière WHERE
Afficher le nom et le salaire des employés dont le salaire est supérieur au salaire de Dumas.
select nom, salaire
from emp
where salaire > (select salaire
from emp
where nom = 'Dumas')
;
NOM SALAIRE
------------------------- ----------
Vabres 7600
Natter 5300
Nury 5200
Quenot 5500
Roques 5500

Remarque : la sous requête ramène une seule valeur.
Si la sous requête ramène plusieurs valeurs, il faut utiliser l'opérateur ALL ou l'opérateur ANY
Utilisation de l’opérateur ALL :
Opérateur Correspond à
< ALL infèrieur au plus petit.
> ALL supérieur au plus grand.
Afficher le nom et le salaire des employés dont le salaire est supérieur à tous les salaires du
département 31.
select nom, salaire from emp
where salaire > all (select salaire from emp
where nodept = 31)
;
NOM SALAIRE
------------------------- ----------
Vabres 7600
Natter 5300
Quenot 5500
Roques 5500LE LANGAGE SQL
Utilisation de l’opérateur ANY :
Opérateur Correspond à
< ANY infèrieur à au moins un.
> ANY supérieur à au moins un.
= ANY = à au moins un, équivalent à IN.
Afficher le nom et le salaire des employés dont le salaire est supérieur à au moins un salaire du
département 31.
select nom, salaire from emp
where salaire > any (select salaire from emp
where nodept = 31)
;
NOM SALAIRE
------------------------- ----------
Vabres 7600
Natter 5300
Nury 5200
Quenot 5500

Les sous requêtes derrière FROM
Remarque : le résultat de la sous requête est "utilisé" comme un tableau temporaire de résultats.
Afficher les 5 plus hauts salaires de la table EMP. Utilisation de ROWNUM avec une sous requête
derrière FROM.
SELECT *
FROM (SELECT * FROM EMP ORDER BY salaire desc)
WHERE ROWNUM < 6
;LE LANGAGE SQL
Les sous requêtes derrière SELECT
Afficher le nom, le salaire et l’écart entre le salaire et le salaire du President. Trier par salaire
décroissant.
select nom, salaire,
salaire - (select salaire from emp where titre = 'President') "Ecart"
from emp
order by salaire desc
;
NOM SALAIRE Ecart
------------------------- ---------- ----------
Vabres 7600 0
Quenot 5500 -2100
Roques 5500 -2100
Natter 5300 -2300
Nury 5200 -2400
...
EX211 : Rechercher le nom et le titre des employés qui ont le même titre que Dumas.
EX212 : Rechercher le nom, le salaire et le no de département des employés qui
gagnent plus qu'au moins un employé du département 31, classés par no de
département et salaire.
EX213 : Rechercher le nom, le salaire et le no de département des employés qui
gagnent plus que tous les employés du service 31, classés par no de département et
salaire.
EX214 : Rechercher le nom et le titre des employés du département 31 qui ont un titre
que l'on ne trouve pas dans le département 32.LE LANGAGE SQL
3.3 Les fonctions de groupe (ou agrégation)
Elles sont utilisées pour afficher des données relatives à des groupes d'enregistrements.
Quelques fonctions de groupe
Fonction Commentaire
SUM ( expr ) la somme de toutes les valeurs du groupe
MIN ( expr ) la plus petite valeur du groupe
MAX ( expr ) la plus grande valeur du groupe
COUNT ( expr ) le nombre d’enregistrements contenus dans le groupe
AVG ( expr ) la moyenne des valeurs du groupe
STDDEV ( expr ) l'écart type des valeurs du groupe
VARIANCE ( expr ) la variance des valeurs du groupe
... …
Afficher la somme, le minimum, le maximum, le dénombrement, la moyenne, l'écart type, la variance
des salaires des employés.
select sum(salaire), min(salaire), max(salaire), count(salaire), avg(salaire),
stddev(salaire), variance(salaire)
from emp;
SUM(SALAIRE) MIN(SALAIRE) MAX(SALAIRE) COUNT(SALAIRE) AVG(SALAIRE) STDDEV(SALAIRE) VARIANCE(SALAIRE)
------------ ------------ ------------ -------------- ------------ --------------- -----------------
86600 1680 7600 25 3464 1509,99448 2280083,33
Afficher le nombre de titres distincts utilisés dans la table des employés.
select count(distinct titre) from emp;
COUNT(DISTINCTTITRE)
--------------------
8

Afficher la moyenne des taux de commission non vides et la moyenne de tous les taux de
commission.
select avg(tx_commission), avg(nvl(tx_commission, 0)) from emp;
AVG(TX_COMMISSION) AVG(NVL(TX_COMMISSION,0))
------------------ -------------------------
13 2,6LE LANGAGE SQL
La clause GROUP BY
La clause group by permet d'exprimer la manière dont les enregistrements sont groupés ou agrégés.
Remarque : les colonnes du select qui n’interviennent pas dans une fonction de groupe doivent
apparaître dans la clause group by.
Afficher le no de département et la moyenne des salaires des employés par département.
select nodept, avg(salaire)
from emp
group by nodept
;
NODEPT AVG(SALAIRE)
---------- ------------
10 5500
31 4500
32 4000
33 4100

Afficher le no de département, le titre et la moyenne des salaires des employés par département et
titre.
select nodept, titre, avg(salaire)
from emp
group by nodept, titre
;
NODEPT TITRE AVG(SALAIRE)
---------- ------------------------- ------------
10 Dir, Finance 5500
31 Dir, Vente 5200
31 Representant 3800


LE LANGAGE SQL

La restriction au niveau d’un groupe est obtenue par l’utilisation de la clause HAVING.
Afficher le titre et la moyenne des salaires par titre, pour les moyennes supérieures à 5000. Trier par
moyenne de salaire décroissante.
select titre, avg(salaire)
from emp
group by titre
having avg(salaire) > 5000
order by avg(salaire) desc
;
TITRE AVG(SALAIRE)
------------------------- ------------
President 7600
Dir, Administration 5500
Dir, Finance 5500
Dir, Distribution 5300
Dir, Vente 5200
EX215 : Rechercher le nom et le salaire de l'employé dont le salaire est le plus grand.
EX216 : Rechercher le no de département, le titre et le nombre d'employés groupés par
département, titre.
EX217 : Rechercher les titres et le nombre d'employés pour les titres représentés plus
de 2 fois.
EX218 : Rechercher les titres et la moyenne des salaires par titre dont la moyenne est
supérieure à la moyenne des salaires des Representants.
EX219 : Rechercher le nombre de salaires renseignés et le nombre de taux de
commission renseignés.
EX220 : Rechercher le no de département, la moyenne des salaires de ce département,
le nom et le salaire des employés dont le salaire est inférieur à la moyenne des
salaires de leur département. (hors formation)LE LANGAGE SQL
4 Les commandes LMD et LDD
4.1 La commande INSERT
Cette commande permet d’insérer un enregistrement dans une table.
Remarque : cette commande met en œuvre une transaction qui doit se terminer par COMMIT
(explicite ou implicite) ou par ROLLBACK.
Insérer dans la table dept deux enregistrements.
desc dept
Nom NULL ? Type
----------------------------------------- -------- ------------
NODEPT NOT NULL NUMBER(7)
NOM NOT NULL VARCHAR2(25)
NOREGION NUMBER(7)
insert into dept (nodept, noregion, nom) values (55, 1, 'Marketing')
;
1 ligne créée.
insert into dept values (56, 'Fabrication', 1)
;
1 ligne créée.
commit;
Remarque : l’insertion d’un enregistrement avec des valeurs vides se fait soit, en omettant la colonne
derrière clause INSERT INTO nom_de_table ou en exprimant la valeur par NULL.
Insérer dans la table emp un enregistrement en ne tenant compte que de noemp, nom, embauche et
nodept.
insert into emp (noemp, nom, embauche, nodept)
values (30, 'Lazard', to_date('14-12-2005','dd-mm-yyyy'), 10)
;
1 ligne créée.


LE LANGAGE SQL


Insérer dans la table bonus, les lignes de la table emp dont le titre est Chef Entrepot ou dont le taux
de commission est supérieur à 14.
insert into bonus
select nom, titre, salaire, tx_commission
from emp
where titre = 'Chef Entrepot'
or tx_commission > 14
;
7 ligne(s) créée(s).
commit;

La commande UPDATE

Cette commande permet de modifier les valeurs des colonnes d’une table.
Remarque : cette commande met en œuvre une transaction qui doit se terminer par COMMIT
(explicite ou implicite) ou par ROLLBACK.
Augmenter le salaire de Dumas de 5 %.
update emp
set salaire = salaire * 1.05
where nom = 'Dumas'
;
1 ligne mise à jour.
commit;
Modifier le salaire et le nodept de Simon en utilisant le salaire et le nodept de Dumas.
update emp
set (salaire, nodept) = (select salaire, nodept
from emp
where nom = 'Dumas')
where nom = 'Simon'
;
1 ligne mise à jour.
commit

LE LANGAGE SQL
Augmenter de 5% le salaire des employés de emp qui sont présents dans la table bonus.
update emp
set salaire = salaire * 1.05
where nom in (select nom from bonus)
;
7 ligne(s) mise(s) à jour.
commit;


4.3

La commande DELETE
Cette commande permet de supprimer un ou plusieurs enregistrements d’une table.
Remarque : cette commande met en œuvre une transaction qui doit se terminer par COMMIT
(explicite ou implicite) ou par ROLLBACK.
DELETE FROM BONUS
WHERE TITRE = 'Chef Entrepot'
;
5 ligne(s) supprimée(s).
commit;
Remarque sur les commandes INSERT, UPDATE, DELETE.
Au niveau de l'interface "Ligne de commabde d'exécution de SQL":
SET AUTOCOMMIT ON : la mise à jour effective de la base sera automatique
(COMMIT automatique ou implicite)
SET AUTOCOMMIT OFF : la mise à jour effective de la base sera faite seulement après la
commande COMMIT
(COMMIT non automatique ou explicite)
La commande ROLLBACK (ne pas prendre en compte les modifications n'ayant pas encore fait l'objet
de COMMIT) n'est effective que dans le cas de AUTOCOMMIT OFF et avant le COMMIT.
Si sortie normale de la session SQL par EXIT alors COMMIT implicite,
si sortie anormale (panne ...) alors ROLLBACK automatique à la prochaine session.
Par défaut AUTOCOMMIT OFF.LE LANGAGE SQL
EX221 : Insérer une nouvelle ligne dans la table EMP avec le no d’employé non
renseigné.
EX222 : Insérer une nouvelle ligne dans la table EMP (embauche = date système).
EX223 : Augmenter de 5% les employés de la table EMP qui se trouvent dans la table
BONUS.
EX224 : Essayer de supprimer l'employé Dumas de la table EMP. Expliquer la
situation. Supprimer un autre employé. Vérifier par Select, faire ROLLBACK, vérifier
par Select.

LE LANGAGE SQL


4.4 La commande CREATE TABLE (syntaxe minimum)
Créer la table client :
CREATE TABLE client
(noclient NUMBER(7),
nom VARCHAR2(50) CONSTRAINT client_nom_nn NOT NULL,
telephone VARCHAR2(25),
adresse VARCHAR2(400),
ville VARCHAR2(30),
etat VARCHAR2(20),
pays VARCHAR2(30),
departement VARCHAR2(75),
niveau_credit VARCHAR2(1),
novendeur NUMBER(7),
noregion NUMBER(7),
commentaires VARCHAR2(255),
CONSTRAINT client_noclient_pk PRIMARY KEY (noclient),
CONSTRAINT client_niveau_credit_ck CHECK (niveau_credit IN ('E', 'B', 'M')))
;
Quelques exemples de types de données :
TYPE DESCRIPTION Minimum Maximum Exemples de
valeurs
VARCHAR2 (taille) Chaîne de caractères de
longueur variable
1 car. 4000 car. 'A'
NUMBER
[(taille[,precision])]
Numérique. (prec<=38,
exposant max -84 +127)
10 exp -84 10 exp 127 10.9999
LONG (taille) Chaîne de caractères de
longueur variable.
1 car. 4 giga car. 'AAAHHHHHH...HHH'
DATE Date (du siècle à la seconde) 01/01/-4712
(avant J.C)
31/12/9999 '10-FEB-04'
'10/02/04'
(dépend du format
d'affichage ou du
paramétrage local)
RAW (taille) Données binaires devant être
entrées en notation
hexadécimale. Taille : 1 à 255
caractères
1 octet 4000
octets
LONG RAW (taille) Données binaires devant être
entrées en notation
hexadécimale.
1 octet 4 GO
CHAR (taille) Chaîne de caractères de
longueur fixe
1 car. 4000 car. 'AZERTY'
…………………….. …………………….. …………… ………… ……………………..

 

  

Une question? Posez-la ici

 

LE LANGAGE SQL


CREATE TABLE peut être utilisé avec une sous requête :
CREATE TABLE emp30 (noemp, nom, salaire, nodept)
AS select noemp, nom, salaire, nodept
from emp
where nodept > 30
;
4.5 La commande ALTER TABLE
ALTER TABLE nom_table ADD (column datatype [DEFAULT expr] [NOT NULL]
[,column datatype]…)
;
ALTER TABLE nom_table MODIFY (column datatype [DEFAULT expr]
[,column datatype] …)
;
ALTER TABLE nom_table DROP COLUMN nom_colonne
;
4.6 La commande DROP TABLE :
DROP TABLE nom_table
;
4.7 Les contraintes
Type
NOT NULL Permet de contrôler que la colonne ne peut pas contenir de valeur vide
UNIQUE Permet de contrôler que la colonne contient une valeur unique pour tous
les enregistrements de la table
PRIMARY KEY Permet de créer la clé primaire de la table
FOREIGN KEY Permet de créer une clé étrangère en relation (REFERENCES) avec une
clé primaire d’une autre table
ON DELETE CASCADE : la suppression d’un enregistrement de la table
maître entraîne la suppression des enregistrements de la table détail
ON DELETE SET NULL : la suppression d’un enregistrement de la table
maître entraîne la mise à jour avec NULL de la colonne de la table détail
CHECK Permet de contrôler que la colonne satisfait les conditions définies.

LE LANGAGE SQL


Ajouter une contrainte :
ALTER TABLE emp
ADD CONSTRAINT emp_nodept_fk
FOREIGN KEY (nodept) REFERENCES dept (nodept)
;
Supprimer une contrainte :
ALTER TABLE dept
DROP CONSTRAINT dept_nodept_pk CASCADE;
Remarque : CASCADE supprime les contraintes de clés étrangères qui se référaient à l’ancienne clé
primaire
Utilisation de CASCADE CONSTRAINTS
DROP TABLE nom_table CASCADE CONSTRAINTS
;
4.8 La commande CREATE VIEW (syntaxe minimum)
Une vue est une représentation logique des données appartenant à une ou plusieurs tables.
Une vue permet de restreindre l’accès aux données et permet de simplifier l’écriture des requêtes.
Créer un vue permettant d'accéder au noemp, nom, salaire, titre des employés dont le salaire est
supérieur à 3200.
CREATE VIEW vemp3200
AS select noemp, nom, salaire, titre
from emp
where salaire > 3200
;
4.9 La commande DROP VIEW :
DROP VIEW vemp3200;
Une vue, basée directement sur une table, peut servir à mettre à jour les données de la table.

LE LANGAGE SQL


Remarque : utilisation du dictionnaire des données
Par exemple,
desc user_tables
select table_name from user_tables;
desc user_views
select view_name from user_views;
desc user_constraints
select constraint_name from user_constraints;
(hors formation) Exemple d'utilisation de user_constraints :
select table_name, constraint_type, constraint_name, r_constraint_name
from user_constraints
whete table_name = 'EMP'
order by 2
;
4.10 Le script de création des tables utilisées pour les exercices.

LE LANGAGE SQL


5 SQL, compléments
Modifier son mot de passe :
alter user nom_utilisateur identified by nouveau_mot_de_passe;
(hors formation) L’expression CASE :
L’expression CASE permet d’utiliser la structure de IF-THEN-ELSE sans recourir à l’utilisation de
PL/SQL.
Afficher le nom, le salaire et le niveau de salaire des employés.
select nom, salaire, case when salaire < 2000 then 'Niveau 1'
when salaire < 3000 then 'Niveau 2'
when salaire < 4000 then 'Niveau 3'
else 'Niveau 4'
end "Niveau de salaire"
from emp;
NOM SALAIRE Niveau de salaire
------------------------- ---------- -----------------
Gallet 4000 Niveau 4
Schmitt 4100 Niveau 4
Nguyen 3890 Niveau 3
Dumas 3500 Niveau 3
Martinet 2300 Niveau 2
Simon 2100 Niveau 2

LE LANGAGE SQL


(hors formation) Les opérateurs ensemblistes
INTERSECT : permet de ramener les enregistrements communs aux résultats retournés par
tous les select
UNION permet de ramener les enregistrements appartenant aux résultats retournés par
l’un ou l’autre des select (ne ramène qu’une seule fois les lignes communes)
MINUS permet de ramener les enregistrements appartenant au résultat retourné par le
premier select qui n’appartiennent pas au résultat retourné par le second
select
...
Les enregistrements manipulés doivent être de même structure (même nombre de colonnes et même
type de colonne).
select nom, 'Salaire' "Type", salaire "Montant"
from emp
union
select nom, 'Commiss' "Type", salaire * tx_commission/100 "Montant"
from emp where tx_commission is not null
;
select nodept "Dep." from emp
intersect
select nodept "Dep." from dept
;
select nodept "Dep." from dept
minus
select nodept "Dep." from emp
;

LE LANGAGE SQL


(hors formation) Les sous requêtes synchronisées ou corrélées.
Une sous requête synchronisée est une sous requête imbriquée qui est exécutée pour chaque ligne
traitée par la requête principale, et qui utilise les valeurs d’une colonne retournée par la requête
principale. La synchronisation est obtenue en utilisant dans la sous requête, un élément de la requête
principale.
Afficher le nom et le salaire des employés qui ont un salaire inférieur à la moyenne de leur
département.
select nom, salaire from emp e
where salaire < (select avg(salaire) from emp
where nodept = e.nodept)
;
NOM SALAIRE
------------------------- ----------
Roques 5500
Cazer 3350
Mougeot 3800
Martinet 2300
Simon 2100

LE LANGAGE SQL


(hors formation) EX225 : Créer une vue (nom : DEPT4) relative au no, nom et titre des
employés des départements supérieurs à 40 et utiliser la vue pour interroger. Mettre à
jour EMP et utiliser la vue pour interroger.
(hors formation) EX226 : Mettre à jour la table EMP en utilisant la vue DEPT4.
(hors formation) EX227 : Rechercher le prénom si le département est 41 sinon le nom
des employés, le no de département, et le salaire des employés classé par no de
département.
(hors formation) EX228 : Afficher la liste des vues du dictionnaire, et accéder aux
informations de certaines vues.

LE LANGAGE SQL


Solutions des exercices
EX201
SELECT NOM, TITRE, NODEPT, SALAIRE
FROM EMP
WHERE (TITRE = 'Representant' OR TITRE = 'Secretaire')
AND NODEPT = 34
;
EX202
SELECT NOM, TITRE, NODEPT, SALAIRE
FROM EMP
WHERE TITRE = 'Representant'
OR (TITRE = 'Secretaire' AND NODEPT = 34)
;
EX203
SELECT NOM,
SALAIRE * (1 + NVL(TX_COMMISSION,0)/100) "Remuneration totale"
FROM EMP
;
EX204
SELECT NOM, INSTR(NOM,'r', 3)
FROM EMP
;
EX205
SELECT NOM, EMBAUCHE
FROM EMP
WHERE MONTHS_BETWEEN(SYSDATE, EMBAUCHE) > 12
;
EX206
COLUMN "DATE EMBAUCHE" FORMAT A15
COLUMN "FIN ESSAI" FORMAT A20
COLUMN "FIN MOIS ESSAI" FORMAT A15
SELECT
NOM,
TO_CHAR(EMBAUCHE,'DD-MM-YY') "DATE EMBAUCHE",
TO_CHAR(NEXT_DAY(add_months(embauche,3),'VENDREDI'),'DAY DD-MM-YY') "FIN ESSAI",
TO_CHAR(LAST_DAY(add_months(embauche,3)),'DD-MM-YY') "FIN MOIS ESSAI"
FROM EMP
;

LE LANGAGE SQL


EX207
SELECT PRENOM, REGION.NOM
FROM EMP,DEPT,REGION
WHERE EMP.NODEPT = DEPT.NODEPT
AND DEPT.NOREGION = REGION.NOREGION
;
EX208
SELECT CL.NOM, CM.NOCOM, LG.NOPRODUIT
FROM CLIENT CL, COM CM, LGNCOM LG
WHERE CL.NOCLIENT = CM.NOCLIENT
AND CM.NOCOM = LG.NOCOM
AND CL.NOM = 'IBM'
;
SELECT CL.NOM, CM.NOCOM, LG.NOPRODUIT
FROM CLIENT CL JOIN COM CM ON CL.NOCLIENT = CM.NOCLIENT
JOIN LGNCOM LG ON CM.NOCOM = LG.NOCOM
WHERE CL.NOM = 'IBM'
;
EX209
SELECT PRODUIT.NOPRODUIT, NOM, PRIX_CATALOGUE
FROM LGNCOM, PRODUIT
WHERE LGNCOM.NOPRODUIT (+) = PRODUIT.NOPRODUIT
AND LGNCOM.NOPRODUIT IS NULL
;
SELECT PRODUIT.NOPRODUIT, NOM, PRIX_CATALOGUE
FROM LGNCOM RIGHT OUTER JOIN PRODUIT
ON LGNCOM.NOPRODUIT = PRODUIT.NOPRODUIT
WHERE LGNCOM.NOPRODUIT IS NULL
;
SELECT PRODUIT.NOPRODUIT, NOM, PRIX_CATALOGUE
FROM PRODUIT LEFT OUTER JOIN LGNCOM
ON LGNCOM.NOPRODUIT = PRODUIT.NOPRODUIT
WHERE LGNCOM.NOPRODUIT IS NULL
;
EX210
SELECT EMP.NOM, DEPT.NOM
FROM EMP,DEPT
WHERE EMP.NOM = 'Dumas'
;

LE LANGAGE SQL


EX211
SELECT NOM, TITRE
FROM EMP
WHERE TITRE = (SELECT TITRE
FROM EMP
WHERE NOM = 'Dumas')
;
EX212
SELECT NOM, SALAIRE, NODEPT
FROM EMP
WHERE SALAIRE > ANY (SELECT SALAIRE
FROM EMP
WHERE NODEPT = 31)
ORDER BY 3, 2
;
EX213
SELECT NOM, SALAIRE, NODEPT
FROM EMP
WHERE SALAIRE > ALL (SELECT SALAIRE
FROM EMP
WHERE NODEPT = 31)
ORDER BY 3, 2
;
EX214
SELECT NOM, TITRE
FROM EMP
WHERE NODEPT = 31
AND TITRE NOT IN (SELECT TITRE
FROM EMP
WHERE NODEPT = 32)
;

LE LANGAGE SQL


EX215
SELECT NOM, SALAIRE
FROM EMP
WHERE SALAIRE = (SELECT MAX(SALAIRE) FROM EMP)
;
EX216
SELECT NODEPT, TITRE, COUNT(*)
FROM EMP
GROUP BY NODEPT, TITRE
;
EX217
SELECT TITRE, COUNT(*)
FROM EMP
GROUP BY TITRE
HAVING COUNT(*) > 2
;
EX218
SELECT TITRE, AVG(SALAIRE)
FROM EMP
GROUP BY TITRE
HAVING AVG(SALAIRE) > (SELECT AVG(SALAIRE)
FROM EMP
WHERE TITRE = 'Representant')
;
EX219
SELECT COUNT(SALAIRE),COUNT(TX_COMMISSION) FROM EMP
;

LE LANGAGE SQL


(hors formation) EX220
SELECT M.NODEPT, M.MOYENNE, E.NOM, E.SALAIRE
FROM EMP E, (SELECT NODEPT, AVG(SALAIRE) MOYENNE FROM EMP
GROUP BY NODEPT) M
WHERE E.NODEPT = M.NODEPT
AND E.SALAIRE < M.MOYENNE
;
EX221
INSERT INTO EMP
VALUES (null,'Nogues','Annie','nogann','11/09/03',null,1,
'Secretaire',50,1830,null)
;
EX222
INSERT INTO EMP (NOEMP, NOM, EMBAUCHE, NODEPT)
VALUES (1004,'Felix',SYSDATE,50)
;
EX223
UPDATE EMP
SET SALAIRE = SALAIRE * 1.05
WHERE NOM IN (SELECT NOM FROM BONUS)
;

LE LANGAGE SQL


EX224
DELETE FROM EMP
WHERE NOM = 'Dumas'
;
Dumas est un employé dont le noemp (clé primaire) est utilisé dans novendeur (clé
étrangère) de la table CLIENT.
DELETE FROM EMP
WHERE NOM = 'Seron'
;
SELECT * FROM EMP WHERE NOM = 'Seron'
;
ROLLBACK
;
SELECT * FROM EMP WHERE NOM = 'Seron'
;
(hors formation) EX225
CREATE VIEW DEPT4 AS
SELECT NOEMP, NOM, TITRE FROM EMP WHERE NODEPT > 40
;
SELECT * FROM DEPT4
;
SELECT NOM, TITRE FROM DEPT4
WHERE NOEMP > 20
;
UPDATE EMP
SET TITRE = 'Chef Entrepot'
WHERE NOM = 'Chamart'
;
SELECT * FROM DEPT4
;
COMMIT
;
(hors formation) EX226
UPDATE DEPT4
SET TITRE = 'Chef Entrepot' WHERE NOM = 'Seron'
;
SELECT * FROM DEPT4
;
COMMIT
;

LE LANGAGE SQL


(hors formation) EX227
SELECT CASE
when nodept = 41 then prenom
else nom
END "NOM OU PRENOM",
NODEPT, SALAIRE
FROM EMP
ORDER BY 2
;
(hors formation) EX228
SELECT * FROM DICT
;

 

Ce transcript reflète exclusivement l'opinion de ses auteurs et n’engage en aucune façon Consultingit

 

Commentaires?

Voilà, j'espère que ça vous a plu. Vos commentaires/remarques sont les bienvenus

 

ou contactez-nous?

on Google+