Consulting, services, computer engineering. Implementation of technology solutions and support for businesses.

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

les réseaux informatiques et internet, couches réseaux

les réseaux informatiques et internet couches réseaux : histoire

 

Un peu d’histoire…

Les ordinateur windows 10 n’étaient pas connectés entre eux

Premier « réseau » existant = Sneakernet (Kesako ?!)

IMPOSSIBILITE DE COMMUNIQUER
Evolution anarchique
Absence de standardisation
Incompatibilité entre les constructeurs

Exemples :
DecNET (Digital Equipment Corporation)
SNA (Systems Network Architecture)
Un peu d’histoire…

Pour améliorer l’inter-connexion entre les réseaux et les différents constructeurs

Création du modèle indépendant OSI

Open
Systems
Interconnection

Objectifs :
Modèle conceptuel générique
Améliorer la communication entre les machines
Utiliser des outils communs
Un peu d’histoire…

Pour décentraliser le mode de communication

Création du modèle TCP/IP
Résultante des recherches du département de la défense Américaine
Evolution de ARPANet (ancêtre d’Internet)

Transmission Control Protocol
Internet Protocol

IP comme protocole de routage :
Accepte n’importe quelle donnée
Transmet aux couches supérieures
Les données sont traitées à chaque couche

 

 

 

 

Consultingit suite fleche 299

 

  

Une question? Posez-la ici

les réseaux informatiques et internet couches réseaux: le modèle OSI

 

Modèle OSI

Pour rappel, le modèle OSI (Open System Interconnetion) est un standard de communication réseau qui permet aux ordinateurs de communiquer quel que soit leur constructeur.

Il est constitué de 7 couches:
Physique
Liaison
Réseau
Transport
Session
Présentation
Application

Modèle OSI


Pour les retenir, il suffit de se dire que « Pour Le Réseau, Tout Se Passe Automatiquement ».

Physique // Pour
Liaison // Le
Réseau // Réseau
Transport // Tout
Session // Se
Présentation // Passe
Application // Automatiquement

Modèle OSI

Analogie avec une conversation humaine :

Physique = Le son est propagé dans l'espace
Liaison = Préparation à l’envoi (air, téléphone, …)
Réseau = Transporté par le son
Transport = L'assurance de recevoir le message
Session = Démarrage avec Bonjour
Présentation = Même langue parlée
Application = Un désir de s'entretenir


Modèle OSI

Couche 1

Couche physique: C’est le type de signal qui porte l’information (signal analogique, signal binaire…) et qui assure l’accès.

C'est ici qu'on retrouve le câblage, le signal électrique et les cartes réseaux.

Modèle OSI

Couche 2

Couche Liaison: C’est la couche de l’adressage « physique » (adresse MAC de destination et adresse MAC source) et assure des données sans erreur avec le contrôleur d’erreur LLC (Logical Link Control).

C'est ici qu'on retrouve les switchs et encore les cartes réseaux.
Modèle OSI

Couche 3

Couche Réseau: C’est la couche de l’adressage « logique » (adresse IP de destination et adresse IP source) qui détermine le meilleur chemin pour une destination.

C'est ici qu'on retrouve les routeurs et qu'on entre ou sort des serveurs et des ordinateurs.

Modèle OSI

Couche 4

Couche Transport: C’est la couche de « comment » les données sont envoyées (voie fiable ou pas).

C’est ici qu’on retrouve les informations sur le paquet, son port de destination et son port source.

Modèle OSI

Couche 5

Couche Session: C’est la couche qui contient les informations sur la session et qui indique à quel utilisateur de la session le paquet est destiné.

NB: Les couches 5 à 7 sont liées par le système d’exploitation (OS) et le navigateur.

Modèle OSI

Couche 6

Couche Présentation: C’est la couche qui indique quel est le format de la donnée (HTML, JSON, texte…) et son chiffrement si il y en a un.

NB: Les couches 5 à 7 sont liées par le système d’exploitation (OS) et le navigateur.

Modèle OSI

Couche 7

Couche Application: C’est la couche qui fournit l’accès aux demandes du réseau, c’est à dire qui indique à quelle application la donnée est destinée.

NB: Les couches 5 à 7 sont liées par le système d’exploitation (OS) et le navigateur.

Modèle OSI


Ce système de couches aide à structurer les fonctions du réseau.

Pour information :

Physique : UTP, STP, Fibre optique
Liaison : MAC, HDLC, PPP
Réseau : IP, IPX, ICMP
Transport : TCP, UDP, SPX
Session : SQL, NetBIOS, X Windows
Présentation : GIF, MPEG, ZIP, MD5
Application : DNS, FTP, SNMP, Telnet, …

 

Une question? Posez-la ici

les réseaux informatiques et internet couches réseaux: le modèle TCP/IP

Modèle TCP/IP

Le modèle TCP/IP (Transmission Control Protocol / Internet Protocol) est une alternative au modèle OSI qui contient 7 couches.

Il est constitué de 4 couches:
Accès Réseaux (regroupe les couches 1 & 2 du modèle OSI)
Internet (sélection du chemin)
Transport (fiabilité de la transmission)
Application (couches 5 à 7 du modèle OSI)

Modèle TCP/IP

Objectifs du modèle TCP/IP :

Garantir que les messages parviennent à leur destination

Informer les applications de l'échec du message si non délivré

Maintenir tout le flux des messages de l'origine à la destination, une fois qu'une connexion TCP est faite entre deux applications (uniquement sur cette connexion).


Modèle TCP/IP

Ce n’est pas juste un protocole* mais un ensemble de protocoles différents. Chaque exécution est une tâche spécialisée.

Application:
Transfert de fichiers (TFTP, FTP, NFS)
Email (SMTP)
Connexion à distance (Telnet, FTP)
Gestion du réseau (SNMP)
Gestion des noms (DNS)

Transport:
TCP (Transmission Control Protocol)
UDP (User Datagram Protocol)

Internet
IP (Internet Protocol)
ICMP (Internet Control Message Protocol)
IGMP (Internet Group Message Protocol)
ARP (Address Resolution Protocol)
RARP (Reverse Address Resolution Protocol)

Réseau

*Protocole = Ensemble de messages échangés entre des systèmes dans un ordre défini pour accomplir une tâche spécifique (dans un réseau bien-formé, les protocoles individuels sont coordonnés pour que, pris ensemble, ils livrent des services de réseau aux applications).

 

 

  

Une question? Posez-la ici

 

 

 

les réseaux informatiques et internet couches réseaux : encapsulation PDU

 

Encapsulation : PDUs

Les modèles OSI & TCP/IP utilisent l’encapsulation.

L’information est mise dans un paquet
qui va être encapsulé à l’envoi (transmission de la donnée)
et désencapsulé à la réception (réception de la donnée).

Ce qui permet de :

Diviser le réseau de communication pour des éléments de plus en plus petits et de plus en plus faciles.

Standardiser les éléments.

Modifier un aspect du réseau de communication sans modifier le reste.

Encapsulation : PDUs

Le nombre de couches pour le modèle TCP/IP étant plus petit, son utilisation est plus répandue.

Comparaison entre les 2 modèles (OSI & TCP/IP)

Points communs :

Modèles en couches
Application sur les couches semblables mais avec des services différents
Transport et couche réseaux semblables
Tous les deux assurent la commutation des paquets

Différences :

N’utilise pas la même technologie
Les réseaux sont construits avec TCP/IP
Le modèle OSI est utilisé comme un modèle de référence mais n’est pas implémenté physiquement dans les équipements


Résumé en vidéo (10 min) !
Merci de cliquer sur l’image
ou d’ouvrir ce lien vidéo :
https://youtu.be/26jazyc7VNk

 

 

les réseaux informatiques et internet couches réseaux : Couche basique de Transport : TCP/UDP

 

 

TCP

TCP (Transmission Control Protocol) est un protocole de transfert de donnée par connexion.

J’ai encadré une communication complète, allant du paquet 22 au 28.
Le paquet 22 ouvre une connexion entre les adresses 52.114.88.62 et 192.168.1.92 et envois les premières données

TCP

Les paquets 22, 23, 24, 25 contiennent les données d’une application en TLS (Transport Layer Security)

Le TLS est là pour encoder les données, c’est un successeur du SSL (Secure Socket Layer)

TCP

Le paquet 26 est un accusé de réception appelé ACK (pour ACKnowledgement).

Il renvois à l’expéditeur la longueur totale des paquets + 1 reçu par le destinataire.
TCP

Le paquet 27 est un envoi de donnée dans l’autre sens (propre à l’application)

Enfin le paquet 28 envois son accusé de réception pour fermer la connexion.

UDP

User
Datagram
Protocol

Permet d’envoyer des données de manières fragmentée
Contrairement à TCP, les données n’arrivent pas dans l’ordre
Fournit donc un service "incertain" aux applications qui peuvent tolérer une perte de quelques messages, en fonctionnant toujours.

Les « Streaming » vidéo ou audio appartiennent à cette catégorie.

UDP est :
Rapide
Incertain
Suppose que les applications transmettront même en cas d'erreur
Utilise souvent des postes de travail sans disque

TCP vs UDP

L’en-tête UDP se constitue de 3 domaines :
Numéro du protocole (TCP ou UDP)
IP Source
IP Destination et la longueur des champs UDP

L’en-tête UDP permet de vérifier si :
Le message a été correctement livré entre la source et la destination
L'adresse de destination IP a été changée pendant le transfert, la « checksum » l’indiquera
UDP utilise le même algorithme de « checksum* » qu’IP

*Checksums est efficace pour détecter des erreurs sur des petites parties, mais les erreurs sur des morceaux ne sont pas le seul problème (appel au CRC, congestion du réseau, etc…)

 

 

Ce transcript reflète exclusivement l'opinion de ses auteurs et n’engage en aucune façon Consultingit

 

Besoin d'aides avec Linux??

on Google+